En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Événements

Visite des sous-sols du lycée, organisée par l'Amicale

Par communication fermat, publié le dimanche 8 mars 2020 17:02 - Mis à jour le dimanche 8 mars 2020 21:11
Capture d’écran 2020-03-08 à 16.59.02.png
Rendez-vous avec l'histoire...

Le lycée Fermat cache dans ses profondeurs les vestiges des temps antiques ou médiévaux. Nous avons eu l’honneur et le privilège de les découvrir en compagnie de M. Cazes, archéologue et directeur du musée des antiques Saint-Raymond ce jeudi 5 mars 2020. Nous étions une trentaine de collègues réunis autour de ce fin spécialiste pour une visite organisée par l’amicale du lycée. 

 

            Pierre Pisani responsable du service Archéologie de Toulouse Métropole et son équipe avaient, autrefois, mis à jour un spectaculaire morceau de rempart antique dans une cave du lycée, sous l’internat, tout près de la rue Larrey. On en connaissait l’existence depuis la construction du lycée moderne dans les années soixante. Ce rempart fut construit (+ ou -) en l’an 30 de notre ère sous le règne de l’empereur Tibère. 

 

            Le lycée est donc posé sur les anciens remparts (partie nord) longs de trois kilomètres ornés de tours tous les 50 m. La dernière ligne de platanes de la cour Guyaux-Sauvegrain suit le tracé de ce rempart. Les fondations d’une tour se trouvent sous l’internat, une autre sous cette cour détectée mais non mise à jour, une troisième se trouve sous le bâtiment des Jacobins. Dans les caves de ce bâtiment et dans le gymnase, M. Cazes a également évoqué le passé médiéval en lien avec l’ensemble conventuel des Jacobins, nos voisins. Les Dominicains ont pris possession des lieux dès le 13è siècle. C’est Napoléon qui, en désarmant Toulouse, a programmé la mort des remparts.